La médiation d’affaire : un projet sociétal pour les PME ?

Que faire lorsqu’un client n’accepte pas un chantier et ne paie plus ses factures ? Lorsqu’un client annule, au dernier moment, une commande laissant le fournisseur avec du matériel dont il n’a pas besoin ? …


Le « vivre ensemble » s’étend aujourd’hui à la résolution des litiges non plus par un juge , seul dans sa toute-puissance , dessaisissant les parties de leur propre histoire, mais en responsabilisant les citoyens et leur rendant la maitrise de leurs actes.


Les grandes entreprises, depuis toujours connaissent l’arbitrage : un appel, contractuellement défini, à un collège de professionnels de leur qui va résoudre les difficultés tout en faisant l’économique d’un procès. Ce procédé reste cependant confidentiel et surtout réservé aux grands groupes ayant les assises financières suffisantes.


Du point de vue du consommateur, la médiation est également entrée dans son quotidien: Ils n’hésitent plus à faire appel au médiateur si son aspirateur ne fonctionne pas et que le vendeur se refuse à le rembourser… Dans des domaines de plus en plus nombreux et variés, la médiation devient même obligatoire avant de saisir les tribunaux !


Et les PME ? quid des entreprises qui font le maillage du tissu économique local ? celles qui emploient près de 50% des français ?


Que faire lorsqu’un client n’accepte pas un chantier et ne paie plus ses factures ? Lorsqu’un client annule au dernier moment une commande laissant le fournisseur avec du matériel dont il n’a pas besoin ? …


La médiation d’affaire, c’est faire appel à un conseilleur, un professionnel, un expert transversal en droit des affaires, bien évidemment neutre, venant analyser le litige et proposer des solutions concrètes et satisfaisantes pour les deux parties.


C’est ce que propose COJUSTRA.


Il n’y a plus un gagnant un perdant comme cela est la règle devant les tribunaux : il y a deux parties qui se rencontrent (ou pas), confrontent le point de vue et trouvent une issue à leurs difficultés afin de poursuivre (ou pas) des relations commerciales dans un climat apaisé. L’objectif est d’éviter des crises qui durent et qui peuvent mener des PME à des situations financières difficiles ou, à tout le moins, incertaines



6 vues0 commentaire